3 questions puissantes à poser à un conseiller en services financiers

Pour beaucoup, rencontrer un conseiller en services financiers, ça fait peur. Peur de se faire juger ou peur de se faire vendre n’importe quoi. Ça peut être aussi parce que plusieurs ne comprennent rien aux finances ou ne sont pas intéressé par les placements.

Pour d’autres, ils pensent que ça leur n’est pas accessible parce qu’ils n’ont pas assez d’argent.

Votre argent, c’est un outil puissant pour atteindre vos buts et votre argent mérite d’être bien traité !

Le conseiller en services financiers n’a pas de jugement et comprend que vous n’avez pas les mêmes connaissances que lui. Tout comme le médecin ne vous juge pas parce que vous avez des problèmes et sait que vous n’avez pas toutes ses connaissances.

Les conseillers en services financiers font tous la même chose ?

Non ! Il existe plusieurs permis qui donne des droits différents. Certains ne vendront que de l’assurance, d’autres des fonds communs de placement. Un conseiller en services financiers n’est pas nécessairement un planificateur financier… Vous me suivez ?

Qui fait quoi ? Voyez les descriptions détaillées des différents conseillers.

Ça vaut la peine un conseiller en services financiers ?

Tellement ! Une étude de CIRANO en 2016 a démontré que les gens qui reçoivent des conseils de la part d’un conseiller financier ont accumulé 290% plus d’actifs que ceux qui n’avaient pas de conseils.

Ce qu’un conseiller en services financiers fera pour vous :

Trouver les meilleurs placements adaptés pour vous. Il existe plus de 41,000 fonds communs de placement au Canada, pas facile de choisir ! Un bon conseiller a des outils pour dénicher les meilleurs fonds

Maximiser votre fiscalité : Vous conseillera sur les meilleures stratégies à adopter pour diminuer l’impôt à payer.

Il vous conseillera sur les meilleures stratégies à adopter : Selon vos objectifs et votre tolérance au risque, il vous guidera sur plusieurs points.

Les conseillers doivent obligatoirement faire de la formation continue, ils sont donc informés sur la fiscalité, les placements, les tendances et j’en passe ! Et j’oubliais… informez-vous si le conseiller choisi est bien inscrit auprès de l’AMF !

Paraît que ça coûte cher !

On entend depuis plusieurs mois si non des années que les fonds mutuels, ça coûte trop cher, que les FNB (fonds négociés en Bourse) c’est mieux. Je pose la question à l’envers : combien ça coûte de ne pas avoir de conseiller financier ! Je vous ramène l’étude de CIRANO qui a démontré que les gens faisant affaires avec un conseiller accumulent plus d’actif ! 

Vous devrez quand même faire vos devoirs et lui demander quels sont les frais pour faire affaires avec lui. Comment est-il rémunéré ? Tous ne chargent pas le même montant !

Avant de rencontrer un conseiller en services financiers…

Déterminez vos objectifs ! le conseiller ne pourra pas le faire pour vous ! Est-ce que votre objectif est d’atteindre une liberté financière, la retraite, les études des enfants, l’achat d’une maison ou un voyage autour du monde ? C’est très important.

Connaissez également vos actifs, vos revenus, vos dépenses et vos dettes. Un bilan et un budget sont d’excellent outils pour vous aider.

Comment trouver un conseiller en services financiers ?

Quelques façons s’offrent à vous. Vous pouvez demander à vos proches s’ils ont un conseiller et s’ils sont satisfaits.

Vous pouvez également faire des recherches sur le web, ce qui est évidemment plus laborieux et on s’y perd.

Vous pouvez aussi consulter le bottin de conseillers de l’Académie. En consultant les fiches des conseillers, vous pourrez voir les entrevues vidéos réalisées avec eux pour la plupart. Vous aurez ainsi une meilleure idée de qui ils sont.

3 questions puissantes à poser à un conseiller en services financiers

Au-delà des questions d’usage comme « êtes-vous inscrit? », « quels produits et services offrez-vous? », « comment êtes-vous rémunéré? » et j’en passe, ce que vous voulez vraiment savoir c’est : Est-ce que ce conseiller sera bon pour moi ? Avons-nous les mêmes valeurs ? Ce qui est important pour lui, est-ce aussi important pour moi ?

1. Qu’est-ce qui vous a amené à faire ce que vous faites aujourd’hui ? Cette question va vous aider à comprendre quelle est sa motivation réelle.

2. Quel genre de services offrez-vous à vos clients ? Vous saurez ainsi si le service qu’il offre répond à vos attentes.

3. Quand vous pensez à vos clients, qu’est-ce qui est important pour vous ? Cette question vous permettra d’en apprendre un peu plus sur le tempérament du conseiller et vous aidera à déterminer si ça correspond à vos valeurs.

Vous devez vous sentir complètement à l’aise avec un conseiller. Si vous ne l’êtes pas, ça ne marchera pas et vous n’aurez pas le succès souhaité.

Rencontrer 2 ou 3 conseillers vous aidera à bien faire votre choix.

Quand votre choix est fait

Ça y est, c’est fait, vous avez votre nouveau conseiller ! Gardez en tête, que c’est maintenant un travail d’équipe. Vous nourrissez votre conseiller en informations vous concernant et pouvant affecter vos finances (positivement ou négativement) et celui-ci ajustera votre portefeuille en conséquence.

Vous ne comprenez pas tout ce qu’il fait pour vous ou le jargon qu’il utilise ? Posez des questions, il est là pour vous répondre.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Courriel
Barbara Demers
Author: Barbara Demers